Critique de SteamWorld Dig

Vaporeux western : quand tu nous huiles jusqu’à la drill.
SteamWorld Dig - Rusty

Prenez vos gourdes d’eau, parce que vous en aurez besoin! Armé de la pioche de votre défunt oncle Joe (Ti-J pour les intimes), vous allez en tant que robot à vapeur explorer les mines qu’il vous a léguées. La profondeur ne vous effraie pas, la mort n’est que pour mieux recommencer, et votre petite ville de trois vaillants robots vous soutiendra pendant votre exploration.

SteamWorld Dig est l’un de ces jeux qui se tient bien. L’ambiance western Américain apporte au titre un cachet admirable avec un style cartoon aux couleurs unies. Les animations sont réussies; les robots sont reconnaissables et le personnage principal a cette gueule de cowboy mitigé entre le hors-la-loi et le bon gars (que certains décriront comme un bad-ass). Seul point négatif : en deux heures de jeu, on ne se voit qu’une seule fois et on ne parle qu’une seule fois. Le personnage qui semble si awesome ne sert en fait que d’introduction ponctuelle. Il aurait définitivement pu prendre un peu plus d’espace dans le jeu, mais bon, on lui pardonne.

SteamWorld Dig - Rusty
Quels superbes yeux qu’il a en dessous de son beau chapeau!

La bande-son est toute aussi admirable que l’image : les bruitages sont réussis et convaincants sous toutes leurs coutures. La musique, encore une fois à la western, unit bien tous les aspects de la thématique générale. C’est en dessous par contre que le gros du jeu se passe; l’idée western disparaît pour donner un esthétisme à la Craft the World ou Minecraft avec un espace qui vous hantera de plus en plus. En effet, l’une des étiquettes sur le titre dit que c’est un jeu de puzzle. Pourquoi? Parce que les capacités de creusage du personnage limitent conséquemment son déplacement. Si le joueur ne creuse pas avec un minimum de réflexion, certains minerais ne seront plus accessibles aussi facilement. Dans le pire des scénarios, le personnage se retrouvera bloqué dans une impasse impossible à surmonter. Morale de l’histoire : pensez chaque coup de pioche, ou vous allez tristement devoir activer votre autodestruction.

SteamWorld Dig - ItemsFort heureusement, le jeu propose un système de progression du personnage, car il n’y a pas que du minerai là-dessous. Des technologies anciennes et avancées s’offrent au joueur et il doit en user afin de descendre dans les profondeurs oubliées de l’Ancien Monde. C’est une belle surprise de voir une histoire relativement intrigante et étoffée dans un jeu qui aborde les traits d’un Sandbox (ce qu’il n’est pas; les minerais ne réapparaissent pas et la progression reste d’une linéarité prononcée).

SteamWorld Dig est donc un beau jeu avec de belles surprises. La jouabilité est agréable, mais tombe dans une petite redondance au fil de la prise en main de ce monde souterrain. Les différentes couches terrestres apportent leurs lots de variétés, mais elles ne sont que minimales au niveau de l’exploration. L’essentiel du jeu reste donc son aspect puzzle qui demande une réflexion au niveau de l’excavation ainsi que les différentes zones instanciées qui permettent de défier sporadiquement cette réflexion du joueur. Un jeu agréable dont on ne regrette pas le temps consacré.

7/10

Christopher Ravenelle

Christopher Ravenelle est un aspirant chercheur en jeux vidéos. Il est aussi heureux propriétaire d'une chaîne Youtube. Allez le voir!

Pour plus d'articles du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *